Aides/La famille

Réduction et crédit d’impôts

L’emploi d’une aide à domicile ouvre droit à une réduction et/ou à un crédit d’impôt représentant 50 % des sommes globales engagées, dans la limite fixée par la loi de finance (voir les tarifs et infos pratiques). DOMIVITA Services est agréé par la Centrale de Règlement des Titres (CRT) et accepte donc à ce titre les règlements par CESU préfinancés (en savoir plus)
Mutuelles et compagnies d’assurance
Certaines mutuelles et compagnies d’assurance (contrat habitation ou auto) accordent à leurs bénéficiaires une garantie de service d’aide à domicile. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle et de votre assurance.

Compo

 

Aides/Les Enfants

Prestation PAJE, la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant

La PAJE est une aide allouée par la CAF aux familles ayant au moins un enfant âgé de moins de 6 ans (né, adopté ou recueilli en vue d’adoption depuis le 1er janvier 2004) et qui ont recours à une assistante maternelle agrée ou une garde d’enfant à domicile au moins 16h par mois. (en savoir plus)
Si ces conditions sont remplies, vous pouvez bénéficier du «complément de libre choix du mode de garde» de la PAJE. Le montant de l’aide forfaitaire varie selon les ressources et l’âge des enfants. Un minimum de 15% de la dépense restera toujours à la charge des parents.
Pour davantage de renseignements et pour connaitre le montant de l’aide accordée en fonction du devis établi par l’une de vos agences, nous vous conseillons de vous rendre sur le site de la CAF: www.caf.fr

Compo

 

Aides/Personnes âgées et dépendantes

L’allocation Personnalisée à l’Autonomie : APA (en savoir plus)

L’APA est un plan d’aide, délivré par le Conseil général pour toute personne dépendante de plus de 60 ans (GIR 1 à 4) (détails : www.senat.fr/rap/l00-315/l00-3151.html et www.horizon-retraite.com/?page=grille-aggir-gir)
C’est une aide financière accordée par le Conseil Général destinée à prendre en charge le coût d’une aide à domicile ou d’une auxiliaire de vie. Le Conseil Général déterminera le montant (en pourcentage ou par enveloppe) qu’il prendra en charge après une évaluation par une équipe médico-sociale.
Les règles d’attribution du plan d’allocation et le montant de participation pris en charge par le Conseil Général dépendent de plusieurs facteurs :

• Le degré de dépendance de la personne prise en charge
• Ses besoins
• Ses ressources et si il y a lieu de celles de son conjoint

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site gouvernemental : www.service-public.fr rubrique retraite / aide aux personnes âgées / allocation personnalisée d’autonomie.

La prestation de compensation du handicap : PCH (en savoir plus)

Si vous êtes handicapé, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de la prestation de compensation du handicap (PCH), que vous soyez chez vous ou en établissement.

Prestation PAP, le Plan d’Action Personnalisé

La prise en charge par les caisses de retraite

La plan PAP est délivré par la CRAM pour tous les bénéficiaires retraités et dépendants du régime général de la Sécurité Sociale. Le plan PAP n’est pas une aide accordée par toutes les régions, rendez-vous sur le site CRAM de votre région afin de savoir si cette aide est mise en place.
Il s’adresse aux personnes relativement autonomes (GIR 5 et 6), mais qui nécessitent un soutien du fait de leur état de santé, leur âge, leurs ressources et leurs conditions de vie à domicile. Le plan d’action personnalisé et le montant de l’aide octroyé seront déterminés suite à l’évaluation des besoins de la personne prise en charge. A partir de ce plan, la CRAM pourra financer plusieurs types de services tels que: le portage de repas à domicile, une aide-ménagère, des services de petit bricolage ou jardinage etc…
Pour plus de renseignement sur les conditions d’attribution, rendez-vous sur le site du gouvernement : vosdroits.service-public.fr

Compo

Aides/La PCH, la Prestation de Compensation du Handicap

La Prestation de compensation est une prestation accordée, depuis le 1er janvier 2006, par la Commission des droits et de l’autonomie des Personnes Handicapées. Elle est versée par le Conseil Général, pour répondre aux conséquences liées à son handicap. Toute personne handicapée résidant chez elle, sans condition de ressources, quel que soit son handicap ou son âge, peut bénéficier de cette aide sous les conditions suivantes:
• Être âgé de 20 à 60 ans
• Résider de façon stable et régulière en France
• Avoir des difficultés à réaliser des tâches essentielles de la vie quotidienne (se laver, se déplacer…) ou une difficulté grave pour au moins deux activités.
Si vous répondez à ses conditions, un plan individualisé de compensation peut être mis en place selon vos besoins et vos projets de vie.

La Prestation de compensation finance 5 types d’aides:

• Aides humaines (y compris des aidants familiaux), concourant aux actes essentiels de la vie quotidienne. Exemple: des auxiliaires de vie
• Aides techniques (équipements adaptés ou conçus pour compenser une limitation d’activité). Exemples: achat d’un fauteuil roulant, d’un ordinateur à lecture optique
• Surcoûts liés au transport et à l’aménagement du logement ou du véhicule
• Aides spécifiques ou exceptionnelles (lorsque le besoin n’est pas financé par une autre forme d’aide)
• Aides animalières, qui contribuent à l’autonomie de la personne handicapée. Par exemple l’entretien d’un chien d’assistance ou d’un chien guide d’aveugle.
Pour avoir davantage de détails sur vos droit et conditions d’obtention, rendez-vous sur les sites suivants: www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article=49
informations.handicap.fr/art-droits-handicap-17.0.0.0-1871.php

D’autres aides existent pour vous aider à surmonter votre handicap, telles que l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) et l’AEEH (l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé).
Renseignez-vous:
www.caf.fr/wps/portal/particuliers/catalogue/metropole/aeeh

 

Autres aides

• Vous pouvez bénéficier également d’aides lors de retour d’hospitalisation (hors personnes âgées qui peuvent bénéficier du PAP ARDH). Ces aides sont proposées par la plupart des mutuelles, qui octroient un certain nombre d’heures de services selon certains cas.
Les mutuelles peuvent également proposer des heures de prestation aux femmes ayant une grossesse difficile, ainsi qu’aux personnes ayant une difficulté motrice momentanée (due à un accident par exemple) Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.
Votre caisse de retraite peut également vous allouer un certain nombre d’heure d’aide-ménagère à domicile, selon votre état de santé et sur avis médical.
• Enfin votre Comité d’Entreprise peut également vous aider à obtenir une aide à domicile en vous proposant des CESU (dont un certain pourcentage sera payé par le Comité d’Entreprise)

Compo